Équipe Hypertextes et Textualité électronique
Laboratoire Communication et polique

      Terminalf
  Ressources terminologiques en langue française
Terminalf : page d'accueil


Les mémoires de terminologie : page d'accueil

Présentation des mémoires de terminologie

Visite guidée de la fiche de terminologie


Page d'accueil du mémoire



Interroger les termes traités dans ce mémoire

LES PEINTURES D'INTÉRIEUR
Français - Anglais - Espagnol

Donita Da Silva épouse Gonçalves

Maîtrise LEA 1998/99 - Université de la Sorbonne Nouvelle Paris III
Enseignant responsable : Loïc Depecker

Sommaire

Remerciements
Introduction
Termes traités dans ce mémoire
Bibliographie


Remerciements

Je remercie les personnes suivantes qui ont collaboré à l'élaboration de ce mémoire :

  • Mr NOËL Bruno Entreprise Noël Bruno, artisan
  • Mr RUCKY Michel représentant chez LENOBLE DISTRIBUTION
  • Mr GONÇALVES Jorge peintre en bâtiment
  • Mr BERTHELOT SIGMA COATINGS
  • Mr LEMAIRE Alain TOLLENS
  • Mr LENOBLE Etablissements LENOBLE DISTRIBUTION
  • Mr BARTALO Société SOMEFOR - Marseille


Introduction

Le sujet que j'ai choisi de traiter dans ce mémoire de terminologie est la peinture (et plus particulièrement la peinture d'intérieur). Elle est en effet très importante de nos jours car elle apporte bien-être et réconfort lorsqu'elle est choisie avec attention. Elle est également, parfois, le reflet d'un état d'âme, voir même d'un caractère. C'est pourquoi j'ai trouvé intéressant de traiter ce sujet puisque j'ai voulu en savoir un peu plus sur cet élément qui fait parti de notre quotidien et auquel pourtant peu de gens prêtent une grande attention.

Les deux fonctions de la peinture sont la décoration et la protection. La première remonte à des temps immémoriaux tandis que la seconde est plus récente. D'abord fabriquée par le peintre lui-même, la peinture est aujourd'hui produite en usine. Cette évolution est due aux progrès de l'industrie en général et, plus particulièrement, à la variété et à la complexité croissante des matières colorantes. A quelques exceptions près, tous les constituants de la peinture, pigments, liants et solvants, sont aujourd'hui produits synthétiquement.

Une peinture est essentiellement constituée d'un pigment, d'un liant et d'un solvant ou diluant. Une laque ou un vernis transparent contient un liant et un solvant.

Les pigments donnent aux peintures leur couleur et leur opacité. Ils contribuent également à les rendre durables et brillantes. On en distingue deux types : les pigments inorganiques et les pigments organiques. A la première catégorie appartiennent : les terres (ocre, terre d'ombre et terre de sienne par exemple) ; les pigments minéraux tels que l'oxyde de zinc, le bioxyde de titane et le jaune de chrome ; les pigments métalliques, comme la poudre d'aluminium. La seconde catégorie comprend le noir animal, poudre finement broyée d'os calcinés, et, surtout, une foule sans cesse croissante de produits de synthèse obtenus à partir du carbone. Certains pigments comme le minium et le chromate de zinc, sont anticorrosifs.

Les liants donnent cohésion interne et pouvoir adhésif. Ils ont fait, au cours des dernières décennies, d'étonnants progrès. Dans la fabrication des laques industrielles, on a surtout recours aux divers types de résines synthétiques (matières plastiques). Les huiles, notamment l'huile de lin, s'emploient encore en décoration intérieure. On peut, en gros, distinguer liants naturels et liants synthétiques, bien qu'il existe des produits intermédiaires. Parmi les premiers on peut citer, entre autre, les huiles végétales (huile de lin, huile de soja, par exemple), la cellulose sous ses différentes formes, le bitume, le caoutchouc et la colle végétale ; parmi les seconds, une grande variété de résines, telles que les résines styréniques, alkydiques, vinyliques ou acryliques. Certaines résines entrent sous forme d'émulsion dans la composition des peintures.

Les solvants et les diluants permettent d'obtenir pour chaque méthode d'application, une consistance convenable. On trouve dans cette catégorie : les huiles essentielles, comme la térébenthine ; les solvants aliphatiques tirés du pétrole, comme le bitume à laque ; les solvants aromatiques dérivés de la houille, comme le xylène et le toluène ; les alcools, les esters, les éthers et l'eau.

Voici donc en résumé la composition d'une peinture. Je me suis basée sur ces composants afin d'élaborer ce mémoire. Cependant, en raison de la diversité et du nombre de composants existants en matière de peinture, et compte tenu du fait que j'ai voulu étudier les caractéristiques techniques de celles-ci, j'ai dû faire un choix pour ne garder que quelques quatre-vingt termes, ce qui m'a poussé à n'étudier que les liants d'une façon plus détaillée. En effet, l'étude des autres composants, tels que les solvants ou les pigments, aurait doublé le nombre de termes nécessaires. Lorsque j'ai établi le choix des termes, j'ai cependant tenu compte du fait que les peintures sont, en générale, classées en fonctions de leurs liants et non pas en fonction des pigments ou des solvants. De fait, les appellations des peintures se forment à partir du type de liant entrant dans leur composition, par exemple : " peinture acrylique satinée ", " peinture mate glycérophtalique ", etc. C'est pourquoi j'ai jugé plus judicieux de mener mon étude dans ce sens.

Le corps du dictionnaire présenté dans ce mémoire porte donc sur des termes techniques relatifs aux caractéristiques des peintures, c'est à dire ce que l'on trouve généralement mentionné dans les fiches techniques présentant ces dernières, ainsi que sur des termes plus chimiques relatifs à la composition des peintures et plus particulièrement les liants, également appelés " agglutinants ".

Lors de l'élaboration de ce mémoire, mon objectif a été de comprendre, à titre personnel, les caractéristiques des différentes peintures ainsi que leur classification. J'ai également voulu faire en sorte qu'il puisse permettre à des personnes n'ayant pas forcément de connaissances particulières dans ce domaine de comprendre les différences existant entre les divers types de peinture et leur utilisation.

Mais ce mémoire est également suffisamment technique pour être utile dans un domaine plus professionnel. Il regroupe en effet un ensemble de définitions que les professionnels de la peinture ne rencontrent pas toujours, et surtout, il offre une traduction de tous ces termes en anglais et en espagnol, ce qui est très utile, notamment dans le domaine de la fabrication des peintures. Il peut ainsi être utile pour un fabricant ou un artisan désirant pénétrer un marché étranger, de langue britannique ou espagnole.

Les définitions se trouvant dans ce travail proviennent, pour certaines, de normes françaises et européennes consultées à l'AFNOR. J'ai ainsi put trouver des définitions claires, précises, explicites, techniques et facilement compréhensibles par l'ensemble du lectorat auquel est destiné ce mémoire. En revanche, j'ai élaboré personnellement la majorité des définitions de ce mémoire avec l'aide très précieuse de professionnels de la peinture, de fabricants, de fournisseurs et de chimistes. Dans un soucis d'authenticité, nous avons tenté de respecter les critères et les qualités présentés par les définitions trouvées à l'AFNOR.

Afin de construire ce travail, ma première démarche a été de consulter une encyclopédie afin d'avoir une idée générale, une vue d'ensemble du thème choisi. J'ai ensuite contacté de grandes marques de peintures leader sur le marché français, telles que SIGMA COATINGS, TOLLENS, SIKKENS, etc. J'ai eu des interlocuteurs très coopérants qui n'ont pas hésité à me consacrer le temps nécessaire afin de me fournir les information dont j'avais besoin. Ils m'ont fournit de nombreuses fiches techniques à partir desquelles j'ai sélectionné les termes constitutifs de ce mémoire. De plus, Mr LEMAIRE Alain, de chez TOLLENS, m'a gentiment fait parvenir des fiches techniques en français ainsi que leur traduction exacte en anglais et en espagnol, ce qui m'a été d'un grand secours pour la traduction de ces termes.

Une fois que j'avais sélectionné les termes, j'ai contacté Mr NOËL Bruno (Entreprise NOËL Bruno), un artisan, qui a accepté de vérifier mes termes et la cohérence de mes choix. A partir de là, j'ai pu organiser mon travail et rechercher les informations nécessaires. Comme je l'ai déjà expliqué plus haut, les définitions sont le fruit de mes recherches à l'AFNOR et de ma collaboration avec les professionnels de la peinture. Quand aux contextes de mes termes, ils sont issus des fiches techniques fournies par les fabricants, ce qui m'a permis de respecter le caractère essentiellement technique du sujet.

Une fois mes fiches de terminologie remplies, j'ai contacté de nouveau Mr NOËl Bruno qui a accepté de m'aider à construire certaines définitions qui me faisaient défaut et de relire mon travail afin de vérifier et de confirmer l'exactitude des informations que j'y avais porté.

Au cours de mes recherches, la difficulté principale que j'ai rencontré concerne l'élaboration des définitions. En effet, la majorité des termes ne figurent dans aucun dictionnaire et se rencontrent difficilement dans des livres spécialisés en raison de la rareté de ces derniers. C'est pourquoi j'ai du faire appel à des professionnels, seuls capables de m'expliquer en détail les termes, les petites nuances d'une peinture à l'autre (bien souvent il y a très peu de différences entre deux types de peintures) et de m'aider à élaborer les définitions.

Quand au choix des domaines, tous les termes font parti du même domaine, celui de la peinture, et j'ai choisi de les répartir en trois sous-domaines : le sous-domaine des composants, qui regroupe les divers composants des peintures, le sous-domaine appelé " technique et caractéristiques ", qui regroupe les termes relatifs aux caractéristiques des peintures, et enfin celui appelé " classification des peintures " qui regroupe les différents types de peintures. Ainsi, ces trois sous-domaines représentent l'ensemble des quelques quatre-vingt termes étudiés dans ce mémoire de terminologie.

J'ai l'espoir et l'ambition de penser que les buts que je m'étais fixés ont été atteints et que ce travail aura une utilité autre que celle d'éclairer ma propre curiosité.


BIBLIOGRAPHIE

Organismes consultés :
  • TOLLENS
    Mr LEMAIRE Alain
    14-16 rue Saint-Hilaire
    Z.I. 95310 Saint-Ouen l'Aumône
    B.P. 629
    95004 Cergy-Pontoise Cedex
    Tel : 01 41 27 64 20

  • SIGMA COATINGS
    MR BERTHELOT
    Services techniques et commerciaux
    10, rue Henry Sainte Claire Deville
    92565 Rueil-Malmaison cedex
    Tel : 01 47 10 39 00

  • LENOBLE DISTRIBUTION
    Mr RUCKY Michel
    7 avenue des Grenots
    Z.I. Villeneuve-Montfaucon
    91150 Etampes
    Tel : 01 64 94 51 81

  • Entreprise NOËL Bruno
    Mr NOËL Bruno
    40 rue du Pont Cagé
    91790 Boissy Sous Saint Yon
    Tel : 01 60 82 04 33

  • Société SOMEFOR
    Mr BARTALO
    Marseilles
    Tel : 04 91 25 91 03